Les solutions pour maintenir les activités de l’entreprise durant la crise sanitaire

télétravail

Publié le : 25 janvier 20225 mins de lecture

Les entreprises se posent plusieurs questions quant au maintien des activités en cours de pandémie. Le télétravail reste l’une des solutions adoptées par la majorité pour que les activités se passent dans le respect de tout un chacun.

Le télétravail

On note plusieurs types des télétravailleurs. Il y a par exemple : les travailleurs freelances ou prestataires indépendants de services ; les travailleurs indépendants utilisant le télétravail entrepreneurial ; les petites entreprises qui proposent des services à partir de leur domicile en mode nomade ou encore en télé-centre ; les nomades qui sont des télétravailleurs (salariés ou indépendants) continuant de collaborer avec leur entreprise pendant leurs déplacements grâce à un accès via un système d’information à distance.

Le travail à distance prend dans tous les cas plusieurs formes : il peut être continu ou partiel. Un jour par semaine de télétravail ou une semaine par mois.

Qui peut exercer du télétravail ?

Pour exercer le télétravail, il faut que le métier exercé y soit compatible. Et notamment, en ce qui concerne l’autonomie c’est-à-dire que les missions et les tâches du salarié doivent s’y prêter. Il faut également savoir que le télétravail ne doit pas entraver le fonctionnement du service. Il n’est de ce fait pas admis que les personnels encadrants y ont droit.

En outre, le travail à distance doit rester facile à mettre en place pour l’entreprise. Pour pouvoir  mettre en place le télétravail donc, les outils de travail doivent être simples à délocaliser ou dupliquer. Grâce à des logiciels informatiques par exemple. Une imprimerie est par exemple difficilement délocalisable et il serait difficile de l’imaginer déménager pendant une semaine sur deux. Contrairement à cette situation, les métiers d’ingénieurs, de graphistes, de cadres intermédiaires, de rédacteurs ou de webmasters se prêtent parfaitement au télétravail.

Sachez entre autres que les stagiaires et apprentis sont exclus de cette organisation. Effectivement, ils doivent être présents dans la vie en entreprise car ils sont en phase d’apprentissage. Leur présence est donc obligatoire !

D’autre part, les métiers nécessitant un travail pour le compte de clients ou à l’extérieur de l’entreprise ne se rapportent pas au travail à distance mais plutôt à un travail nomade. Ce mode d’organisation est régi par d’autres dispositions du code du travail.

Avoir recours à la protection de l’emploi, des revenus de l’entreprise et des travailleurs

Les entreprises et les salariés subissent des effets indirects de la crise sanitaire. Il en est ainsi par exemple de la fermeture d’usines, de l’interdiction de voyager, de la perturbation des chaînes d’approvisionnement ou encore l’annulation des manifestations publiques…

Avoir recours à la protection sociale, grâce aux mécanismes existants ainsi que des paiements ponctuels pour les travailleurs (travailleurs indépendants, informels, saisonniers, précaires et migrants) fait entre autres partie des solutions possibles ; avoir recours aux prestations de chômage, à l’aide sociale et autres programmes d’emplois publics.

Par ailleurs, l’on peut aussi recourir à plusieurs dispositifs de maintien de l’emploi, tels les dispositifs de chômage partiel ainsi que des aides ponctuelles aux entreprises, telles les subventions salariales ou réductions ponctuelles des taxes sur les salaires ou exemptions de cotisations sociales, les congés payés ainsi que l’extension des droits à prestation aux travailleurs, les congés et les bourses de formation et autres dispositifs connexes;

Entre autres, il y a les allègements de charges financières et d’impôts accompagnés de délais et de mesures de stabilisation de revenus ayant pour objectif de soutenir la poursuite des activités des entreprises (plus particulièrement pour les PME, les micro-entreprises ainsi que les travailleurs indépendants). Il s’agit ici par exemple des subventions, de la médiation ou refinancement de crédit consistant à aider avec les problèmes de trésorerie.

Plan du site